Le président de la Guinée équatoriale S.E. Obiang Nguema Mbasogo demande à l’ONU de lever le blocus économique contre Cuba.

27/09/2020

Le président de la Guinée équatoriale, S.E Obiang Nguema Mbasogo, a demandé ce jeudi dans son discours à l’Assemblée générale des Nations unies que soit levé le blocus économique contre Cuba afin que «le pays puisse optimiser ses énormes potentialités».

En outre, Obiang Nguema a plaidé en faveur de la transformation de l’ONU en un organisme plus efficace et a particulièrement insisté sur la réforme du Conseil de sécurité afin d’accroître la représentation et le poids de l’Afrique au sein de ce dernier.

«Il est ironique de constater que, alors que les questions africaines représentent 75 % de l’ordre du jour du Conseil de sécurité, l’Afrique n’a pas voix au chapitre et est en position d’infériorité au sein de cet organe pour ce qui est des questions d’une importance vitale pour le continent»a affirmé le dirigeant africain.

Il s’agit de «réparer l’injustice historique» contre l’Afrique, a-t-il souligné et a appelé à une coopération accrue entre le Conseil de sécurité de l’ONU et le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine.

Le président africain a souligné que la plupart des grands conflits du monde sont toujours en cours et qu’ils sont aggravés par des «phénomènes tels que le trafic illicite d’armes légères et moyennes» et le pillage des ressources, le mercenariat et la piraterie.

Obiang Nguema Mbasogo s’est également déclaré «préoccupé» par l’évolution de la situation au Sahel, en dépit des efforts déployés dans la région, et a insisté sur l’importance de la stabilité de la région pour le reste du monde.

GUINEA INFOMARKET



Commentaires (0)
contact@laotravoz.info