Le Cameroun et la Guinée équatoriale revisitent la nature des relations linguistiques et culturelles qui lient les deux pays.

10/10/2020

C’était à l’occasion d’une audience accordée à l’ambassadeur équato-guinéen au Cameroun par le président de la Commission nationale du bilinguisme et du multiculturalisme, Peter Mafany Musongue.

Armando Kote Echuaca, l’ambassadeur de Guinée-Équatoriale au Cameroun a été reçu par Peter Mafany Musongue, le président de la Commission nationale du bilinguisme et du multiculturalisme, le 6 octobre 2020 à Yaoundé. D’après nos confrères du quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce mercredi 7 octobre 2020, cette rencontre avait pour but de revisiter les relations linguistiques et culturelles qui lient le Cameroun à la Guinée Équatoriale. S’adressant à la presse après l’audience, le diplomate équato-guinéen a déclaré qu’il était «venu s’entretenir avec le président de la Commission sur des questions concernant les études et la promotion du multiculturalisme entre les deux nations». Selon lui c’est important, car «il y a plusieurs étudiants équato-guinéens qui étudient le français et l’anglais au Cameroun»

Parlant précisément desdits liens, Armando Kote Echuaca a indiqué qu’il serait important, voire impérieux qu’un citoyen du pays d’Obiang Nguéma (président de la Guinée Équatoriale) qui arriverait au Cameroun, puisse couramment parler l’anglais ou le français, de même qu’un camerounais devrait être à mesure de parler l’espagnol s’il lui prenait l’envie d’aller en Guinée. D’où la nécessité de l’audience susmentionnée. Pour finir, l’ambassadeur et le président de la Commission nationale du bilinguisme et du multiculturalisme, ont également évoqué les précieux rapports qu’entretiennent les deux nations sur le plan économique, de la santé, des traditions et de la sécurité et se sont accordés sur la nécessité de les renforcer.

Cameroon-Info.Net


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info