La Guinée équatoriale veut se doter d’une raffinerie pétrolière à Punta Europa

23/09/2020

En Guinée équatoriale, le gouvernement a annoncé la construction d’une raffinerie pétrolière modulaire qui coûtera entre 55 et 76 millions de dollars pour une capacité comprise entre 5 000 et 10 000 b/j. Ceci permettra de satisfaire pleinement la demande interne.

Dans le cadre du programme « MMH 2020 année de l’investissement », le ministère des Mines et des Hydrocarbures de Guinée équatoriale a annoncé la construction d’une raffinerie modulaire à Punta Europa.

L’étude de faisabilité a déjà été réalisée par la société V-Fuels Oil and Gas Engineering et les résultats ont été qualifiés d’encourageants par les autorités locales.

Le coût du projet oscille entre 55 et 76 millions de dollars et la construction de l’usine sera scindée en deux phases, dont la première durera environ 2 ans et la seconde environ 3 ans.

La compagnie américaine Marathon Petroleum sera l’opérateur technique de cette raffinerie qui produira entre 5 000 et 10 000 barils de condensat par jour grâce à la matière première des champs gaziers d’Alba et d’Alen.

Il faut savoir que ce projet permettra d’éviter les ruptures de stock, de réduire la dépendance à l’égard des importations de produits raffinés et d’économiser les réserves de devises du pays.

Selon le calendrier établi, le ministère estime que la décision finale d’investissement sera prise au cours du premier trimestre de l’année prochaine.


Agence ecofin


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info