La Guinée équatoriale et le Nigéria activent leur accord de sécurité maritime

09/10/2020

La Guinée équatoriale et le Nigeria ont entamé ce lundi les réunions techniques pour donner le feu vert à l’accord qu’ils ont signé sur la création d’un Comité de la sécurité et de la surveillance maritimes.

L’accord a été signé le 15 mars 2016, afin de contrôler ou de diminuer les attaques pirates sur le territoire maritime, a obligé les deux gouvernements à se lancer pour la mise en œuvre de cet accord bilatéral, 4 ans plus tard, afin d’assurer la sécurité des territoires maritimes et des personnes qui y opèrent.

L’inspecteur des forces armées, Juan Nsue Esono Nchama, a souligné : "Il y a eu beaucoup de piraterie ces derniers mois. Merci au Vice-Président de la République qui a motivé la mise en œuvre de cet accord afin que cesse l’incidence des pirates en mer".

Lors de cette première rencontre technique pour le lancement des opérations, il est déjà prévu d’identifier les zones d’opérations maritimes et aériennes conjointes.

La délégation nigériane a confirmé que son pays s’engageait à activer tous ses accords internationaux, "y compris l’accord de sécurité maritime qu’il a signé avec la Guinée équatoriale", a déclaré Samuel Joel Toure, général de la marine et chef de la délégation.

Ahoraeg.com


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info