L'université nationale de Guinée équatoriale(UNGE) proposera de nouvelles carrières au cours de la prochaine année scolaire 2020-2021

24/08/2020

Les relations internationales et vétérinaires sont quelques-unes des innovations mises en œuvre par l’institution académique. C’est ce qu’a rapporté son recteur aux médias après avoir conclu les travaux du Conseil des gouverneurs ordinaire qui s’est tenu du 17 au 22 août 2020.

A l’issue des travaux du gouvernement universitaire, le recteur de l’UNGE, Filiberto Ntutumu Nguema Nchama, a fait la lumière dans les médias, et de la manière la plus synthétique les travaux consistant en l’évaluation des activités réalisées au cours de l’année scolaire 2019-2020 et pour faire avancer les innovations que l’UNGE connaîtra au cours de la prochaine année scolaire 2020-2021.

Concernant le premier point, Ntutumu Nguema Nchama a déclaré que malgré l’apparition de la crise sanitaire provoquée par la covid-19, son institution a su gérer le programme conçu pour cette période scolaire. Dans ce cas, il a félicité tant la communauté étudiante que le corps enseignant de son institution.

Filiberto Ntutumu Nguema, conscient que c’est à l’université que réside la clef de la connaissance, doit s’adapter aux exigences et au rythme des changements qui se produisent dans l’environnement et au rythme des progrès que connaît la société.

En effet, l’UNGE a besoin d’améliorer et de former des professionnels capables de répondre aux demandes sociales. Par conséquent, compte tenu de l’augmentation des demandes sociales dans certains domaines, il a été vu la nécessité d’intégrer dans l’architecture académique du prochain cours 2020-2021, les diplômes de relations internationales et de tourisme à la faculté des sciences humaines et religieuses sur les campus de Bata et Malabo.

L’agriculture et l’élevage promettent d’être la garantie de l’économie nationale, de fait, a également été approuvée la création de la carrière vétérinaire (agriculture, élevage de volaille), à la faculté d’ingénierie de Malabo, "il faut commencer à former les gens à l’assimilation de l’industrie agricole, il faut qu’il y ait des spécialistes et des professionnels dans ce secteur formés intellectuellement à l’UNGE".

Parmi les innovations que cette institution connaîtra pour la prochaine année scolaire, il y a le renouvellement des ressources didactiques disponibles dans les bibliothèques (livres physiques) pour assurer la qualité de l’enseignement universitaire.

Cependant, l’un des plus grands paris que vous avez planifié, est la mise en place d’une salle virtuelle qui garantit l’activité académique de manière non présentielle et que les enseignants sont prêts à l’utiliser, comme le recommandent les temps actuels dans l’adaptation de la technologie.

"Pour pouvoir mettre en œuvre et réaliser avec succès tous les projets conçus pour l’année scolaire 2020-2021, le facteur économique et financier sera fondamental pour une université qui n’est pas autonome", a déclaré le Recteur Magnifico Filiberto Ntutumu Nguema Nchama.

Source : Ahoraeg.com




Commentaires (0)
contact@laotravoz.info