L’OMC examine les politiques commerciales des pays de la Cemac à Malabo

25/05/2019

L’examen des politiques commerciales (EPC) des pays de la Cemac membres de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) a débuté à Malabo en Guinée Équatoriale le 20 mai 2019.

D’après Jacques Degbelo, représentant du directeur général de l’OMC à cet évènement, l’objectif de cette rencontre vise à améliorer la transparence du système commercial multilatéral et permettre aux pays de la Cemac de faire leur propre évaluation du mécanisme EPC.

« Les États membres et la Commission de la Cemac se feront le devoir de présenter les avancées qui ont été enregistrées, tant au niveau national que régional, dans l’application des règles communautaires et internationales en matière de politiques commerciales et sectorielles », indique Daniel Ona Ondo, président de la Commission de la Cemac.

Depuis juillet 2013, souligne Daniel Ona Ondo, les experts de l’OMC rapportent que « depuis son lancement il y a bientôt 20 ans, la Cemac n’a pas encore réussi à promouvoir le commerce entre ses membres, en dépit des différents textes pris en vue d’établir l’union douanière, avec bien sûr sa composante zone de libre-échange ».

Mais en mars 2018 à Bangui, un tableau de suivi des indicateurs de la politique commerciale en zone Cemac a été adopté. Il vise à réduire, voire mettre fin, les distorsions et incohérences constatées dans les différents pays. « Ce tableau qui renseigne au niveau régional, a-t-il poursuivi, permet d’avoir un éclairage sur l’état d’application des différents indicateurs et textes communautaires sur le commerce, la fiscalité, la douane et les politiques sectorielles harmonisées au sein de la Cemac. »

PcA


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info