L’Afrique va drainer plus de 100 milliards de dollars d’investissement pour le gaz naturel en 2019

05/09/2019

Un rapport d’Africa Oil&Power affirme que l’Afrique va attirer plus de 100 milliards de dollars d’investissement d’ici la fin de l’année pour développer le filon du gaz naturel.

Voilà une bonne nouvelle pour le dynamisme de nombre de pays d’Afrique. Le continent va attirer la bagatelle de 103 milliards de dollars d’investissement d’ici la fin de l’année 2019 pour soutenir le développement de l’exploitation du gaz naturel. C’est la conclusion positive du rapport de la plateforme pour les politiques et les investissements énergétiques en Afrique Africa Oil&Power. Il faut dire que les découvertes de gisements off et on shore se sont multipliées au cours des derniers mois à tel point que toutes les grandes compagnies énergétiques internationales se bousculent pour prendre position.

L’Afrique, futur grand gazier ?

Le Nigéria, l’Egypte, le Mozambique, le Sénégal mais aussi la Mauritanie, le Cameroun, l’Afrique du Sud et la Guinée équatoriale notamment comptent ainsi parmi les pays qui verront de multiples projets d’exploitation du gaz naturel être mis sur pied dans un laps de temps court. Avec plusieurs enjeux à la clé : électrifier le continent, doper les réserves mondiales en GNL et dynamiser les économies locales par la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois directs et indirects. Pour l’heure, l’Afrique contient plus de 7% des réserves mondiales de gaz naturel et devrait contribuer à près de 10 % de la croissance de la production mondiale, jusqu’en 2024.

Source : Journal Economique


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info