Guinée équatoriale : Malgré la Covid-19, le champ gazier d’Alen entrera en service en 2021

17/07/2020

Bien que l’apparition du coronavirus ait affecté la mise en œuvre de nombreux projets d’hydrocarbures dans le monde, Noble a assuré que son projet gazier d’Alen en Guinée équatoriale entrera, comme prévu en production en 2021. Des opérations financières sont en cours pour s’en assurer.

La société américaine Noble Energy qui opère sur le projet gazier d’Alen en Guinée équatoriale a annoncé que malgré les perturbations du marché, engendrées par la Covid-19, le projet démarrera bien l’année prochaine. Noble Energy a, en effet, pris des positions de couverture sur les marchés afin de garantir ses revenus mondiaux et assurer les investissements dans le gaz prévus pour 2021 et 2022.

Le gaz d’Alen est un projet majeur qui jouera un rôle prépondérant dans la construction d’un nouveau hub de GNL dans l’offshore du pays d’Afrique centrale. Le gaz naturel du champ sera traité dans les installations de GNL et de GPL de Punta Europa sur l’île de Bioko au large et l’acheminement se fera via un gazoduc de 65 km en cours de construction.

Les dépenses d’investissement brutes sont estimées à 330 millions de dollars pour les différents partenaires.


Source : agence ecofin


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info