Guinée équatoriale/Centrafrique : Revirement dans l’affaire Danzoumi Yalo, la Guinée équatoriale demande son transfèrement à Malabo

08/02/2021

Bangui, République centrafricaine, dimanche, 7 février 2021, 22:04:47 (Corbeaunews-Centrafrique). Même si amadou Danzoumi Yalo confirme dans son audition que son frère ainé Sani Yalo qui serait l’auteur intellectuel de son arrestation dans l’affaire du complot contre le pouvoir, l’ambassade de la Guinée équatoriale à Bangui vient de reclasser le renouvellement de la plainte déposée contre Danzoumi Yalo dans l’affaire du coup d’État avorté contre le Président équato-guinéen. Elle demande la livraison de Monsieur Danzoumi à Malabo pour y être jugée comme son frère cadet Dada Yalo. Va-t-il être livré à la justice équato-guinéenne ?

Alors que l’affaire de l’arrestation de Monsieur Danzoumi Yalo continue de défrayer la chronique dans la capitale centrafricaine, au sein de la famille Yalo, c’est la confusion totale. La famille est nouvelle fois divisée quant à l’origine de son arrestation. Elle accuse leur frère ainé, Monsieur Sani Yalo, un proche du Président Faustin Archange Touadera d’avoir balancé son frère cadet, Monsieur Danzoumi Yalo aux forces de l’ordre qui ont procédé jeudi à son arrestation. Ainsi, au sein de la famille, c’est la confusion totale. Il y’a même des menaces de mort à l’endroit de Monsieur Sani Yalo qui est désormais coupé de sa famille biologique.

Et ce n’est pas tout ! Dans l’affaire du coup d’État avorté contre le Président équato-guinéen Théodoros Nguema, la justice guinéenne semble réactiver son mandat d’arrêt international à l’encontre de Monsieur Danzoumi Yalo, et un courrier de rappel a été envoyé aux autorités judiciaires centrafricaines à cet effet. Ainsi, Monsieur Danzoumi Yalo se retrouve désormais dans une grosse merde.

Souvenez-vous, le 27 décembre 2017, une trentaine d’hommes armés, parmi lesquels se trouvait Monsieur dada Yalo, un frère cadet de Monsieur Sani Yalo et de Danzoumi Yalo, avait été arrêté à la frontière entre le Cameroun et la Guinée Équatoriale par la police camerounaise. Ils avaient été accusés par les autorités équato-guinéennes d’avoir voulu attaquer le chef de l’État Théodoros Obiang Nguema.

Et suite à l’enquête des autorités judiciaires équato-guinéennes, un mandat d’arrêt avait été émis à l’encontre de Monsieur Sani Yalo, et de Danzoumi Yalo, mais les autorités centrafricaines n’avaient pas répondu favorablement. Mais voilà que Monsieur Danzoumi Yalo est dans les mailles de la justice centrafricaines, les autorités judiciaires équato-guinéennes réactivent leur plainte à l’endroit de deux frères Yalo.

Va-t-il être transféré à Malabo en Guinée équatoriale ?

Affaire à suivre….

Corbeaunews-Centrafrique.com


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info