Guinée Equatoriale : Quand la Cored est aux abois ça vole bien bas !

19/07/2019

Par Pamela Abeso —19 juillet 2019 à 00:00

En manque de popularité, cette organisation qui n’a aucune crédibilité fait dans le sensationnel pour demeurer sous les feux des projecteurs . Le dernier fait en date, c’est cet appel ubuesque à manifester le 03 août prochain, date symbolique qui correspond à la prise de pouvoir de son excellence Obiang Nguema Mbasogo, qui avait renversé le régime dictatorial du président Macias Nguema Biyogo qui avait mis en place un régime autocratique, qui plongeait la population dans une terreur indescriptible.

Aujourd’hui, les membres de cet ancien régime sanguinaire veulent tourner en dérision l’acte courageux du Chef de l’Etat, ce 03 août 1979 qui avait délivré tout un pays de la tyrannie. On peut aisément comprendre que ces membres de la Cored sont guidés par des intérêts personnels et égoïstes , et par dessus tout une inextinguible envie de nuire à l’image du numéro un de la Guinée Équatoriale.

Ayant perdu toute forme de crédibilité auprès de l’opinion nationale et internationale, cet appel à manifester la haine sera un échec comme toutes les autres initiatives dans la mesure où les Equato- Guinéens sont concentrés sur des projets constructifs avec des challenges de taille, pendant que ces deux tondus trois pelés veulent ramener des citoyens au bas de pâquerettes, avec la complicité de certains médias occidentaux qui n’hésitent pas à mettre de l’huile sur le feu pour inciter à la déstabilisation d’un pays de paix. Manque de pot pour tous ces vautours, car la confiance accordée à son excellence Obiang Nguema Mbasogo ne souffre d’aucune ambiguïté.

C’est avec la même ferveur habituelle que la commémoration de cet événement historique se fera . N’en déplaise à ces supposés opposants en exil qui n’ont aucun sens du patriotisme. Ils sont prêts à tout pour vendre au plus offrant leur pays .

Les membres de la Cored font preuve de cynisme au point de baptiser la journée du trois août comme jour de deuil. C’est à croire que ce groupuscule d’individus regrette amèrement l’ancien régime qui terrorisait les populations. Comment des individus qui se disent démocrates peuvent agir d’une façon aussi antidémocratique. Après ce discours vide de sens, plusieurs compatriotes se sont levés pour dénoncer cette forme d’opportunisme politique qui consiste à rabaisser les autres pour se faire une place .

Cette forme de roublardise est improductive et se retourne déjà contre les initiateurs qui n’ont pas trouvé mieux que d’asseoir leur projet politique sur la diffamation au point de se donner tristement en spectacle à la moindre occasion . Au lieu de suivre l’exemple du compatriote qui est rentré au pays récemment,après plusieurs années passées en exil, à mener une cause sans fondement. Comme la bêtise insiste toujours, certains ont vraiment atteint le fond. Fort heureusement, les observateurs avertis au lieu de faire le deuil de la journée du trois Août, ils feront plutôt le deuil de cet appel au boycott de la Cored qui n’a aucun sens du patriotisme et des valeurs républicaines.

Pamela Abeso


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info