Guinée Equatoriale : Augmentation des investissements dans les hydrocarbures en 2021

19/12/2020

Le ministère des Mines et des Hydrocarbures annonce la conclusion de plusieurs réunions d’évaluation des programmes de travail relatifs au développement des champs pétrolifères et gaziers.

Comme tous ses voisins, la République de Guinée équatoriale a été touchée par les restrictions causées par la pandémie de Covid-19. Alors que 2020 tire à sa fin, le ministère des Mines et des Hydrocarbures annonce la conclusion de plusieurs réunions d’évaluation des programmes de travail et budget 2021, relatifs au développement des champs pétrolifères et gaziers de la République de Guinée équatoriale. Les réunions se sont tenues dans les villes de Malabo et de Bata, pour examiner attentivement la dynamique d’exploration et de production du pays et établir une feuille de route pour 2021.
La chute historique des prix du pétrole, causée par la pandémie de Covid-19, a occasionné des chocs externes qui ont conduit à des réductions considérables des investissements étrangers et ont profondément affecté les performances opérationnelles tout au long de 2020.

Cependant, dans le cadre de son engagement ferme à soutenir les capitaux étrangers en République de Guinée équatoriale, le ministère des Mines et des Hydrocarbures a accordé cette année des extensions spéciales pour les grands projets en cours, permettant aux opérateurs et investisseurs de poursuivre leurs études et activités géophysiques et géologiques et d'identifier les structures à forer à la fin de 2021 ou en 2022. « La Guinée équatoriale reste déterminée à fournir un environnement propice aux entreprises pour qu'elles puissent opérer dans le pays dans les bons et les mauvais moments. Nous continuerons à dialoguer avec tous les opérateurs pour nous assurer que les meilleures mesures sont prises pour soutenir la reprise des activités en amont », a déclaré Gabriel Mbaga Obiang Lima, ministre des Mines et des Hydrocarbures.

À la suite des réunions tenues à Malabo et à Bata, le ministère des Mines et des Hydrocarbures est heureux d'annoncer une prévision d'investissement direct étranger pour 2021 de 1 107 046 000 USD. Ces entrées se composent de 832 406 000 USD d'engagement ferme et de 370 642 000 USD d'investissements conditionnels. Un nouvel afflux d’investissements dans le secteur des hydrocarbures du pays entraînera inévitablement une augmentation de la production quotidienne de pétrole et de gaz de la République de Guinée équatoriale. Le ministère des Mines et des Hydrocarbures s'attend donc à une augmentation substantielle des chiffres de production en 2021, ainsi qu'à des activités de forage clés pour de nouveaux puits dans le bloc G.

Source : APO


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info