Golfe de Guinée : libération de cinq marins enlevés par des pirates

08/10/2020

Cinq marins enlevés par des pirates cinq mois plus tôt dans des navires au mouillage dans des ports de Guinée Equatoriale, ont été libérés mardi 6 octobre au Nigeria, a annoncé le gouvernement équato-guinéen.

Des pirates avaient attaqué des navires marchands le 9 mai dans le port de Malabo et de Luba, à une quarantaine de km de la capitale. Cinq membres d'équipage, un Equato-guinéen, trois Russes et un Ukrainien avaient été enlevés, deux marins russes avaient été blessés. «C'est avec une grande satisfaction que le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération de la République de Guinée équatoriale informe la communauté nationale et internationale que les cinq otages enlevés le 9 mai ont été libérés sains et saufs», a annoncé le gouvernement de Malabo dans un communiqué reçu mercredi par l'AFP.

Nouvel épicentre de la piraterie dans le monde

Dans une vidéo enregistrée sous la menace par les pirates le 12 août, les otages racontaient leurs mauvaises conditions de détention et demandaient aux autorités de leur pays de les faire libérer. Le communiqué de Malabo ne donne aucun détail sur les circonstances de leur libération mais suite à la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux, le gouvernement avait fait part le 13 septembre de sa «préoccupation» et son «indignation» aux autorités nigérianes, convoquant l'ambassadeur du Nigeria.

Ce dernier, Toko Ali Gougulong, avait alors promis devant la presse de tout faire «pour payer la rançon». Le golfe de Guinée, qui s'étend des côtes du Sénégal à l'Angola en passant par celles du Nigeria sur 5700 km, est devenu ces dernières années le nouvel épicentre de la piraterie dans le monde, ravissant cette place au golfe d'Aden. Des assaillants nigérians notamment, à bord de bateaux rapides, se livrent fréquemment au pillage de navires commerciaux et à des enlèvements contre rançon.

Le Figaro avec AFP


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info