« Biens mal acquis » : la Guinée équatoriale déboutée face à la France

11/12/2020

La Cour internationale de justice a tranché, ce vendredi, en faveur de la France dans le bras de fer juridique qui l’opposait à la Guinée équatoriale autour de l’affaire dite des « biens mal acquis », impliquant le fils du président guino-équatorien.

La Cour est d’avis que « l’immeuble du 42, avenue Foch, à Paris, n’a jamais acquis le statut de mission diplomatique de la République de Guinée équatoriale en République française », a estimé le juge Abdulqawi Ahmed Yusuf au tribunal des Nations Unies, basée à La Haye (Pays-Bas).

AFP


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info