Agapito Mba Mokuy clôture la 210e session du Conseil exécutif de l’UNESCO

30/01/2021

"L’UNESCO doit s’occuper des slogans qui lui ont été donnés par les Nations Unies et laisser les questions politiques à l’attention des Nations Unies", s’est exprimé ce mercredi à Paris le Président du Conseil exécutif de l’UNESCO, Agapito Mba Mokuy, dans son allocution de clôture de la 210e séance.

La présidence du Conseil exécutif s’est réinventée face aux difficiles défis d’organisation résultant de la pandémie du Coronavirus dans le cadre de ce mandat biennal de la République de Guinée équatoriale.

En ce qui concerne le développement virtuel de cette plénière et la segmentation de celle-ci en deux étapes, c'est la première fois que l'on enregistre une telle éventualité depuis la création, en 1945, de cet organe directeur des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture. Deux faits inédits qui font de Mba Mokuy le premier président, qui introduit des directives de fonctionnement technologiquement alternatives pour travailler sans interruption sur des scénarios de crise futurs.

Dans son discours de clôture, Mba Mokuy a déploré les effets dévastateurs de la pandémie dans différents secteurs.

"Il est temps de renforcer nos capacités et de lutter ensemble pour contrer l’ennemi qui nous a créé une crise économique sans précédent, qui a enlevé nos familles, nos amis et nos proches, et qui a détruit les modèles de nos systèmes d’éducation et de santé"a déclaré le Président du Conseil exécutif.

Dans la même esprit que les pères fondateurs de cette organisation, l’Équato-Guinéen a également indiqué que l’UNESCO devrait s’occuper des slogans qui lui ont été donnés par l’ONU et laisser les questions politiques à l’attention des Nations Unies. Plus tard dans sa présentation, il a allumé des lueurs d’espoir, appelant au renforcement du multilatéralisme, de l’humanisme et de l’unité des peuples.

Plusieurs projets visant à améliorer le secteur éducatif, scientifique et culturel, ainsi que la priorité Afrique et les femmes, présentés par différentes sous-commissions, ont également été adoptés hier.

Une tâche fructueuse qui a été saluée par la présidence de l'Assemblée générale, en passant par la Direction générale, jusqu'aux délégations des membres du Conseil exécutif de l'UNESCO, pour la direction d'Agapito Mba Mokuy et son équipe, comme l'a montré la concrétisation de cette 210e séance.

La date de la 211e séance, qui doit se tenir du 7 au 21 avril de cette année, a été adoptée à la majorité.

Ahoraeg.com


Commentaires (0)
contact@laotravoz.info